mercredi 15 octobre 2008

Le cimetière

Je le côtoie tous les jours. Allées désertes bordées d'arbres colorés. Comme s'il fallait ajouter un peu de joie dans ce triste monde. Entouré de haut grillage, car surtout, il ne faut pas qu'il se répandre en-dehors du territoire con-sacré ... La mort, tabou de notre société moderne. Comme si elle ne faisait pas partie de nos vies! Ses habitants se retrouvent-ils parfois pour faire la fête sous les arbres majestueux? Se réunissent-ils en colloque pour s'échapper de leur enclos?
Lorsque je vois tous ces monuments gris où les familles viennent en pélerinage une fois l'an, comme une obligation de célébrer tristement le départ d'un proche, je me dis que non.

Je n'ai pas envie de pénitence hors du monde et de la vie. Non, je ne veux pas que ma famille viennent en ce lieu si triste. Je veux mourir libre, voler au vent dans un lieu que j'aime. Un lieu vivant, comme le pied de mes falaises de St-Jean, où l'été les sous-bois résonnent des rires des enfants, parfumé des grillades des familles et où l'hiver venu, quelques promeneurs se reposent sur les racines des grands arbres au bord de l'eau.

Non, je ne veux pas de plaque inutile dans ce funèste monde, la seule plaque que je souhaite, c'est celle que vous porterez dans vos coeurs, remplie de nos souvenirs joyeux, de nos rires et de notre complicité.
Un mail-art qui va partir pour Lausanne dans quelques jours.

2 commentaires:

http://cattleya.unblog;fr a dit…

bravo ta boite est superbe, je suis ravie que le tuto t'ai ete utile. gros bisous .cat

princesse.aby a dit…

c'est trés beau