dimanche 30 novembre 2008

Question d'interprétation

Les mots sont des fenêtres ou des murs. Ils enferment ou ils libèrent; ils se font caresses ou cassants. J'aime jouer avec les lettres, les faire rimer, sonner, caqueter, ...
Mais les mots sont soumis à interprétation. Ils résonnent dans nos intérieurs, jouant avec notre mémoire et nos émotions. Parfois, ils réveillent des souvenirs douloureux ou les injustices passées.
Parfois les mots sont des démons ...
Un petit mail-art sur les propriété du Gesso ... les lettres s'effacent pour mieux revivre.

5 commentaires:

melusine64 a dit…

Très joli !!!!!!
Bisous
Isa

Clindoeil de Chamblon a dit…

Beau message plein d'émotions !

Les mots font la force des messages. Les interprétations en sont l'essence de nos émotions propre ! ... les mots font naître d'autres...

.. et dans les murs il y a des fenêtres ou... la possibilité d'en créer...

Bizz

Anonyme a dit…

bisou du Mardi !!! et j'adore ton blog...
Paisible

katch a dit…

Faire "caqueter" les mots, voici une expression qui, dans l'aurore de mon regard, charrie quantité de souvenirs, et vient s'inscrire comme la confirmation d'un besoin: croire en des pages "originelles", comme l'écrivait André Chamson.

Des lignes puisant leur source dans un paysage, dans un visage familier, dans ces évidences, parfois douloureuses, qui ont saupoudré notre enfance.

Un délice de se balader par ici en musique.

Tendrement.

Limaye a dit…

Miss, j'adore ton blog. Ou est-ce que je peux squatter ? (newsletter). biiiises !