mardi 11 novembre 2008

Sur le fil

Cette semaine, Françoise nous a demandé de réfléchir à ce que l'on ressent lorsqu'on se sent mal et lorsqu'on est face à la page blanche. J'ai écrit le texte ci-dessous au moins 10 fois avant de le publier mais finalement je vous le livre.

Depuis la première fois en plus de 2 ans, j'ai envie de stabilité. Depuis 3 mois, je ne sort plus, je m'enferme. Et depuis quelques jours, le manque d'énergie et de joie m'oppresse. Mais j'étais persuadée que c'est en me comportant en "fille sage" que le Prince charmant allait frapper à ma porte (et quel Prince charmant, d'abord ?). En allant plus loin dans ma réflexion, je me rends compte qu'il faut m'accepter telle que je suis. Oui, j'ai besoin de la foule, de la vie, de la fête pour me sentir bien. Non, je ne veux pas faire de concession sur celle que je suis vraiment. Et si quelqu'un veux bien faire un bout de route à mes côtés, il faut qu'il voit celle que je suis et non pas celle qu'il "faudrait être". Et celle que je suis est multi-facette : parfois calme, parfois folle, souvent tendre, quelques fois drôle.

Artistiquement, les périodes sur le fil sont très prospères. Lorsque la cicatrice s'ouvre, la création devient simple. Paradoxalement, c'est lorsque tout va bien, lorsque l'hormone du bonheur est à son comble que je peine à créer. Dans ces cas-là, je laisse mes projets se relaxer dans leurs tiroirs. Je ne force pas l'inspiration, je l'attends. Je sais qu'elle reviendra, plus tard. Lorsque je serai à nouveau ... sur le fil ...J'ai aussi mis du temps à trouver la photo pour représenter ces moments. Voici les mains de Mario Botta, dans l'église contemporaine qui se trouve sur le Monte Tamaro, au Tessin (au sud de la Suisse). Ces mains qui offrent, qui donnent lorsque tout va bien. Ces mains qui demandent et qui espèrent lorsque je suis plus fragile.

Dans cette ronde, je serre tendrement celles de Francoise et de Bene.

17 commentaires:

cricri a dit…

Quel beau récit, .... une belle observation très joliment écrite,... et magnifique tableau,super !!! bizz, Cricri

pat a dit…

Sur le fil le funambuliste danse et crée de jolies figures..Sur le fil la création se fait plus forte c'est vrai, plus émouvante.
Quel texte! tu nous ouvres l'intime le vrai et la solitude, le prince charmant n'est pas loin , sûrement déguisé en crapaud, ouvre les yeux bien grands tu sauras le reconnaître.
Bises
Pat

melusine64 a dit…

Comme à chaque fois tes textes m'emporte, m'émerveille, me bouleverse et me surprenne j'adore te lire !!!!
Bisounours
Isa

Francoise a dit…

très belle photo qui me touche beaucoup lise !!!
moi je peux dire que je te connais maintenant, à n'en pas douter, faudra que celui que tu attends TE MERITES !!!!!!
... et sur le fil, question inspiration, on donne le meilleur de nous mêmes, alors ça ne peut être que beau, parce que nous !

Lili a dit…

Rien de plus vrai que d'être soi-même pour se sentir vivre et exister!!Ne jamais l'oublier...

Merci pour ce partage!!
Bises
Lili

lunaplume-d-oiseau.overblog.com a dit…

merci pour ce véritable partage Lise...Ces mains sont superbes...elles pourraient le tenir ce fil !
Je suis "pour" être soi même... et tant pis pour ceux à qui cela ne plait pas...il n'y a que les meilleurs qui restent !

paisible a dit…

il y a trente ans j'aurais pu écrire ces mots...comme je te comprends...tu sais comment j'ai trouvé mon prince ? avec ma copine qui n'allait pas mieux que moi, on a mangé des pruneaux au vin rouge ! c'était délicieux ! j'étais un peu saoule ! alors je me suis dit, tiens il y a des petites annonces dans le nouvel obs , pourquoi j'essaie pas ! et bé, 30 après il est toujours là le prince...pas très romantique peut-être mais c'est notre histoire et elle dure...pourtant je pensais que personne ne viendrait sonner à ma porte...t'inquiètes pas, reste comme tu es surtout...le jour viendra...je t'embrasse petite magicienne des mots...

rafy a dit…

quel beau texte....plein d'emotions !!! reste comme tu es et le prince ne va pas tarder à voir en toi sa princesse tant desiree !!

A VOS COULEURS a dit…

Etre soi c'est important.
Merci pour le partage.
Et pour la découverte de cette superbe oeuvre.

Clindoeil de Chamblon a dit…

Juste pour toi Lise !
Que d'émotion ressenties lorsque tu cherches les mots à écrire ! Combien j'aime chacune de ces lettres liées les unes aux autres pour en devenir un texte plein de tendresse !

Rechercher au fond de soi-même, avec tendresse, est sûrement la plus belle façon de se dire très sincèrement je t'aime Lise comme je suis !
Les plus belles surprises nous surprennent au détours d'un chemin inattendu, sans provocation, mais avec force et VIE !
Comme ces belles mains découvertes
en pleine lumière au détours d'une balade entre brumes et soleil !
Je t'aime très fort juste comme tu es !
Bises, mam

tournesol a dit…

merci pour ce partage qui exprime bien le difficile equilibre qui nous permet d'avancer
reste fidele à toi-même

violette a dit…

wouaaaah tu m'as carrement mis les larmes aux yeux là !!
j'ai ressenti ce que t'inspirent ces mains .... bises

Anonyme a dit…

Beau texte beau moment merci!!
bises!!gavroche
http://lagaleriedegavroche.over-blog.com/

manue54 a dit…

bravo..je pleure maintenant!!!!!

je me reconnais dans ce que tu dis!!!

et pis cette musique en plus !!!

merci

flamenco a dit…

une prose en forme de petite délivrance... merci pour le partage.

bernie, b'nbb a dit…

c'est parce que tu es une princesse que "les bons" qui feront route avec toi, tu les reconnaîtras!!!

CATANGEL a dit…

qu'elle belle plume empreinte de sensibilité, je suis très touchée par ton texte