lundi 22 juin 2009

L'ombre de soi même ...

Qu'est-ce que la beauté ? Concept d'un corps figé sur papier glacé, virtuel. Retouché par ordinateur. Une beauté uniforme, sans personnalité. Une beauté qui se grave dans nos esprits de femmes, malgré nous. Pour toutes ces raisons, il devient bien difficile de s'accepter avec nos petites rondeurs.
J'ai pris beaucoup de temps à soigner cette enveloppe charnelle. Longtemps j'ai pensé que cela suffisait à être séduisante ... avant de me découvrir vide.

Un néant aussi grand que l'univers où je me perdais. Longtemps j'ai crié, ne retrouvant plus mon chemin. Personne ne m'entendais. Ma voix dans un écho, se répandait dans mon monde obscur. Il m'a fallu retrouver la route. Ce chemin vers mon intérieur. Il a fallu reconstruire, pas à pas, comprendre pour enfin habiter cette carcasse vide. C'est alors que la lumière est arrivée. Cette joie, cette sérénité qui réchauffait mon être a commencé à rayonner sur mon visage. C'est là que j'ai compris.

La beauté, ce n'est pas paraître, c'est être.Merci à vous tous qui, au fil des semaines, sont passés par ici lire mes textes. Merci à mes amies de ronde pour leur partage et leur courage. Je me réjouis déjà de vous retrouver pour d'autres aventures ! :-) En attendant, profitez de la dernière semaine pour aller rendre visite à Céline et Opale. A bientôt !

15 commentaires:

nanou a dit…

lire tes textes est un plaisir je repars pleines de mots et d'images où j'ose me retrouver un peu merci à toi!
à très bientôt j'espère!

Anonyme a dit…

coucou - je vois que vous touttes dansez bien la ronde ensemble - ombres rondelles patchwork:))
oclara

Denise a dit…

Ouep, c'est ça qu'il faudrait crier...mince de mine...
"la beauté d'être"...

[Et c'est ce qui me fait huler...souvent...enfin à l'interieur...et quelques fois à l'extérieur...
Ben oui, j'ai de la peine à comprendre/concevoir qu'une femme ou un homme se soumette à la société de consommation qui lui dicte ce qu'il faut porter, comment, quand, ... pour paraître ou pour faire semblant d'être ?(d'être quelqu'un? d'être une femme?...mais d'être soi?)..(tiens là, la bêtise "va dans l'autre sens"...où sous pretexte d'égalité, les femmes veulent être des hommes sur certains points, les hommes pour la beauté maintenant "le valent bien aussi"...pfff, MDR... j'dis pas qu'c'est pas bien de s'occuper de son corps, de son look, ça peut être bien, si c'est en faisant cela qu'on est soi... mais tant de femmes et tant d'hommes semble le faire sous la contrainte que ça me fait mal au coeur...)
Ce n'est pas seulment la "société de consommation" qui me fait hurler, mais aussi les "normes sociales" qui nous dicte ce qu'il est bon de faire quand (au niveau professionel (type de carrière, revenu, temps de travail,..), au niveau privé (à quel âge il faut être en couple, se marier, avoir des enfants, divorcer(?), construire la maison,..).
Oui, dans toute société il y a des normes...et j'ai pas de problème avec ça... ][oups, j'm'étais perdue dans les crochets]

Je souhaite juste que chacun puisse faire et être ce qu'il décide de faire et d'être...
Qu'il soit conscient que là, il décide d'être dans la norme parce que la norme lui convient... et que là, ben non, il est pas dans la norme, parce qu'elle ne lui convient pas..


Et aussi dire qu'ETRE, que SE CONNAITRE, que DECIDER.... C'EST UN CHEMIN ...
et qu'il y a plein de questions autour...est-ce qu'on est ce que l'on fait, Mr Sartre... est-ce qu'être c'est autre chose?...

Et qu'il serait bon d'encourrager les enfants/les ados / les jeunes / les adultes...les parents/ les grand-parents/....blablabla... à prendre et à reprendre ce chemin tous les jours...
Allez zou, go ;-)

Françoise a dit…

Merci pour ces mots dans lesquels je me retrouve ...
à bientôt pour une nouvelle ronde ?

celine.c a dit…

on ne voit bien qu'avec le coeur...Merci de nous le rappeler. Merci Lise, on se sent bien chez toi! à tout bientôt;)

san a dit…

être plutôt que paraitre
facile à dire !
mais sous ta plume tout parait plus simple
merci pour ce superbe partage tout au long des semaines
a très vite

melusine64 a dit…

"La beauté ce n'est pas paraître mais être" c'est une phrase juste et belle je te remercie, venir te lire c'est aussi une thérapie !!!!
Bisous
Isa

OPALE a dit…

Quelle beauté que ce que tu dis....
Mais bien entendu c'est "être" qu'il faut être.
Moi je te vois comme pleine d'amour, de générosité et de bonté....à donner et que tu donnera encore et encore........
Cela m'a fait vraiment plaisir de lire tes textes dans lesquels on se retrouve bien.
Merci LISE d'être là.
OPALE

Liette alias Pixelle a dit…

wouawwwwwwwwwww et rewouawwwwwwwww!!!!
touchée et charmée par tes mots...quelle verve!!!<
je repasserai ici durant l'été pour te lire!!! merci pour tes mots qui me vont droit au coeur!! bisous x x x

clindoeil a dit…

... des mots qui me vont droit au coeur !!!

...avec l'envie de chuchoter...

le plaisir de re-naître !

Bravo la Vie !


Très affectueusement

Mam

Christine a dit…

un texte magnifique... tu sembles avaoir tant à donner et partager, merci !

lutine a dit…

Quelle belle réflexion. C'est ma ligne de conduite : etre plutot que paraitre. Mais parfois, l'on passe pour incompris ou farfelu parce qu'on ne rentre pas dans le moule.... Merci pour ton passage sur mon blog.

Denise a dit…

http://katchdabratch.blogspot.com/
Poste du 7 juillet:

"Pendant longtemps la capacité décisionnel s’exerce avec ou contre son entourage, rarement vraiment pour soi ; alors que la différence est énorme, que la marge entre les deux n’a pas de prix."

Bisous et à dimanche D

vero a dit…

Merci pour tes mots... et ton ombre est magnifique !
A bientôt je l'espère pour une autre ronde...
Bises
Véro

Gwendoline a dit…

Encore un MERCI, encore des émotions que tu fais naître, j'ai dû mettre un châle pour continuer ma lecture, mes émotions à moi me donnent froid...

Lise, ton voyage intérieur me fait du bien, ton style est merveilleux. Publie un livre et je l'achète pour pouvoir emmener ta plume avec moi.

J'ai l'impression en te lisant de te connaître comme un autre moi-même... moi qui te connais si peu... mais qui aimerais mieux te connaître.

Les émotions qui me viennent en te lisant dépassent mes mots...

MERCI...