mardi 8 septembre 2009

Sel

Enfant des Cieux et des Flots, le Sel représente la moitié du monde ... D'une gestation lente, il s'échoue doucement sur les berges d'un bras de mère. Réchauffé par son père, il rend honneur à l'astre solaire en ravivant ce lien vital qui parfume l'air. Cristaux magiques et mystérieux, porté aux nues comme un demi-dieu, le sel avait alors une valeur sacrée. C'était un avenir lumineux qui s'offrait à l'Homme qui, recueilli, en récoltait l' écume immaculée.

Longtemps après ces jours mystiques, le sel était tombé de son piédestal. Et l'homme à présent, vénérait le dieu Consommation. Il était devenu monnaie d'échange. On l'avait placé dans une petite boîte hermétique et il n'avait plus de lien avec le soleil et la mer.

Une matinée de tonnerre conjugal, une femme préparait le repas. Du feu s'élevait une douce vapeur parfumée dont elle n'avait cure. Tout à ses pensées, elle venait de découvrir que l'argent ne fait pas le bonheur. Depuis quelques jours, elle grondait de vengeance, ne sachant comment réagir à sa fureur. Alors, dans un geste brutal mais sûr, elle jeta le sel dans sa marmite bouillante ... et c'est ainsi que, de monnaie le sel devint épice. Elle a le goût du sel, et de toutes les épices, la nouvelle ronde ! Tournez, tournez avec nous, de Rowan à Ceraluna.

23 commentaires:

vero a dit…

clap clap clap ! Bravoooo !!! quelle joie de vous retrouver toi et ta poésie !:) !

tchou a dit…

oui, j'adore revenir te lire! toujours émerveillée!

pat a dit…

Enchantée par ton récit et ton illustration, une merveille dans la ronde, je suis heureuse de te retrouver Lise.
Bise
Pat

verofleuri a dit…

magnifique poesie AH le sel de la vie et de la magie aussi
Bonne ronde et bonne rentrée

Anonyme a dit…

mais que c'est beau ce que tu nous racontes, j'adore!!!

PS : Le poulet a tester de toute urgence!!!

Angel

Anonyme a dit…

belle poésie beau voyage!!
a bientôt bizz de gavroche

OPALE a dit…

Que de beaux écrits.
Salut LISE, ravie de te voir dans cette ronde

Francoise a dit…

QUEL BEAU RECIT
C TOUJOURS UN BONHEUR DE TE LIRE LISE
CONTENTE DE TE RETROUVER POUR CETTE NOUVELLE RONDE

Liette alias Pixelle a dit…

quelle belle façon d'écrire les origines du sel dans la cuisine, j'adore ta poésie...bonne semaine x x x

Guénolée a dit…

Voici un récit bien écrit, ma foi....un récit qui a du sel!

Rowan a dit…

Magnifique, je suis subjuguée par la photo !!

MyriamMamantoine a dit…

Des mots sont magiques, j'adore te lire. Merci

MinnieM a dit…

Un vrai plaisir de retrouver tes textes !!! vive la ronde !
bizzz

Alexandre a dit…

C'est une joie immense de retrouvée la fraîcheur de tes mots libérés en poésie instantanée.
Merci

Salutations
Bon après-midi

Paisible a dit…

encore, encore une histoire siou plait...c'est trop joli...

Zadflower a dit…

Joli texte plein de poésie. merci !

Cricri a dit…

Ohhhh la la quel beau texte !!!
Merci vraiment de ce beau moment !!, bizzz, Cricri

flamenco a dit…

un billet de Lise, c'et un petit bijou précieux et scintillant comme le sel au soleil. MERCI !

Zadflower a dit…

joli récit des origines du sel, un brin mystérieux et mythologique.
Biz

cereluna a dit…

j'aime beaucoup cette histoire si bien racontée.

Glycérine a dit…

Oh Lise !! c'est fou comme tout devient poètique dés que ta plume s'y interesse !

nanou34 a dit…

en retard mais avec boonheur et sincérite beaucoupa aimé ton histoire et j'en redemande!

Anonyme a dit…

Beau tas de sable...euh non de sel!!bizz de gavroche!!