vendredi 30 octobre 2009

Etre c'est avant tout s'efforcer d'être autre chose que ce que l'on n'est pas."

Je viens de parcourir Le rêve, clé de l'Identité, de Georges Colleuil, synthétisant 25 ans de recherche sur le sujet.

Mon approche est celle d'une petite fille qui cherche son chemin. Il y a en moi cette part d'autre, qui pousse chaque jour un peu plus fort à s'extraire de son placard. C'est une bataille à l'intérieur de moi, depuis quelques mois déjà. Vivre selon nos codes ou écouter cette voix qui hurle?

Cette part, détachée de mon corps sait intuitivement qu'elle est ma part d'intelligence. Une autre intelligence, moins (re-)connue, que l'intelligence intellectuelle. Celle des Sens ou du Coeur. Celle qui Sait. "Etre c'est avant tout s'efforcer d'être autre chose que ce que l'on n'est pas. Etre est un processus, ce n'est pas un état figé, c'est un "effort", dit Georges.

Voici ma porte d'entrée ... être. Ou plutôt devenir. Je tatônne dans la nuit. Je ne comprends cette langue, qui paraît si riche et puissante. Celle du rêve. Du rêve ? Oui, car je ne peux me résoudre à cataloguer le rêve, déchetterie de notre imaginaire. Le rêve est la route vers l'enfant qui est en moi.

Tu rêves ???? Il y a quelque chose de conscient en moi qui refuse encore ce que l'inconscient aimerait vivre.

Conscience-inconscience ... Depuis des siècles, l'être humain se méprend! Il prend pour de l'insconscience cette connaissance suprême que, dans son intelligence restreinte, il n'arrive à comprendre ! En fait c'est elle la Conscience réelle, l'Inconscient!

Cette part d'autre en moi, c'est mon inconscient. Une justesse sur laquelle je n'ose encore m'appuyer. (Pourquoi?) Combien de temps resterai-je encore la tête enfuie dans le sable à penser dompter ma vie avec mon intellect? Combien de temps encore refuserai-je la liberté ?

Je vois le chemin à suivre, le chemin du Rêve, mais je ne cesse de trébucher ....

4 commentaires:

melusine64 a dit…

C'est toujuurs un très bon moment que de venir dans ton petit chez toi et lire de belles choses merci pour ça
Bizzz
Isa

s a dit…

merci merciiiiiiiiii c'es arrivé ce matin, j'ai adoré, merci encore les albums tombent à point j'adore Lise Ekdahl et Charlie Winston et je ne les avait pas :) Le livre de Philippe Delerm est une merveille et oui, je suis une de ses fans, bon le chocolat ni est presque plus !!!
bisous et merci
sofia

Clindoeil de Chamblon a dit…

Merci pour ces mots pleins de sensibilité...
... c'est toujours avec émotions que tes mots me font vibrer... et rêver de rêver...
Je me souviens que pour apprendre à marcher... j'ai commencé à trébucher... et maintenant j'ai appris à accepter de trébucher!...

Bisous

Gwendoline a dit…

Tu n'es pas seule à trébucher sur ce chemin... Mais n'est-ce pas ce qui en fait la beauté ? Si le chemin était facile, nous le parcourerions sans peut-être même nous en rendre compte. Le nombre d'embûches nous permet de voir le temps qui passe, la route accomplie.
Bonne route !