samedi 14 novembre 2009

Incessante renaissance ...

Novembre, mois du souvenir, paraît-il. Pour moi, célébration d'une vie nouvelle. Les années passent mais pas le souvenir de décisions qui ont bouleversé ma destinée. Je pensais au début de cette renaissance, qu'une fois reconstruite, je pourrai enfin vivre sereine. Que tout débuterait réellement à ce moment-là. Que je serai enfin complète, accomplie. Je me sentais alors, comme un papillon sortant de son cocon. Je pensais naïvement, qu'ensuite, je prendrai mon envol définitivement et que s'en serait fini de cette étape de construction.
L'automne au paradis
La vie dans son enseignement, est une constante construction. Les certitudes d'hier étaient valables pour hier, et sont obsolètes aujourd'hui. L'on ne cesse de renaître à soi-même et de sortir de ce cocon. Chaque étape apporte son lot de doutes et d'espoir tout en nous faisant prendre de nouvelles directions. Il n'y a pas d'envol définitif.

La beauté de nos vies est en réalité ce chemin vers nous-même. Quant à la sérénité, elle vient de notre capacité à nous pardonner pour des décisions anciennes qui nous ont conduit dans des voies qui ne nous correspondaient pas. Seule compte le présent.

5 commentaires:

Planète a dit…

On ne finit jamais de se construire: La douleur nous pousse à trouver le meilleur au fond de nous-même. Seul compte le présent, mais on n'efface jamais le passé. Ta photo est magnifique !

flamenco a dit…

merci pour ton passage sur mon blog.
je lis que toujours tu es en quête... en te lisant je constate comme toi, qu'un papillon naît chaque jour de nos cocons.
à bientôt.

Alexandre a dit…

"La beauté de nos vies est en réalité ce chemin vers nous-même."

Voilà le sens de la vie condensé en une phrase.

La vie est renaissance. Il y a sans cesse des éléments qui nous tiennent alerté. Les souffrances en font parties. Elle sont le cocon, seulement le cocon, elles disparaissent.

Alors que la vie elle ne fait qu'apparaître sans cesse, curiosité de la route vers soi ou beauté de découvrir de nouvelles sensations.

Bravo

Bises
Alex

P.S. Merci pour cette photo! Elle est magnifique. Comme l'arbre j'ai envie de flotter continuellement entre la chaleur des couleurs et la fraîcheur de l'eau. J'ai aussi envie d'aller saluer le Rhône au Valais ;).

Denise a dit…

Yououou, que du bonheur...le chemin, la serenite...chaque jour avancer et se pardonner quand c`est necessaire. J`adore tes mots du jour

Gwendoline a dit…

Merci Lise pour ce partage qui m'émeut profondément... trop profondément pour pouvoir en dire plus.

Merci.