mardi 18 mai 2010

Le pouls

Doit-on s'approcher? Détourner la tête ? Se mentir à soi-même par peur de se faire mal? Quelques minutes d'hésitations .... simplement humaines.

La chrysalide est brisée. Elle ressemble à un squelette, révélant la transparence de ses lumières et de ses ombres. Elle semble inhabitée. Le papillon s'est-il envolé?

L'on s'approche encore. Là, tapis au fond du cocon, une forme bouge. Un coeur bat d'une sérénité retrouvée. Le papillon se repose. Dans sa tête, un nouvel itinéraire. D'autres rêves.

Soudain, les ailes s'agitent. Il renaît au printemps, au soleil. Demain il découvrira l'odeur des feuilles de géranium et des hampes de lilas. Les couleurs des capucines et de la clématite seront son nouveau terrain de jeu.

La caravane bohémienne dormait sous la neige, réservant ses textes et ses petites réalisations pour des temps plus ensoleillés.
92, Chrystie Street - NYC
Un petit extrait de ma première expo à venir,
dès le 21 octobre 2010 au 
73, rue de Saint-Jean à Genève

4 commentaires:

Ange a dit…

Quel papillon coloré ... Tu fais bien de te reposer avant de revenir avec le soleil. Heureuse de te revoir. Surtout avec ces couleurs plein de vie.
xx

Planète a dit…

On voudrait en voir davantage ! Félicitation pour ta future expo !

Clindoeil a dit…

C'est avec plaisir que j'ai découvert ton nouveau message... d'autant plus qu'ils me manquaient un peu...
Affectueusement Clindoeil de Chamblon

nanou34 a dit…

ton exposition sera réussie mettras tu tes si beaux textes ?