jeudi 27 mai 2010

L'histoire du soir

Tout m'est revenu comme une vague, au milieu de l'Océan de mots d'Alessandro Barrico ...
Un nouvel extrait d'un tableau pour mon expo d'octobre
73, rue de Saint-Jean, Genève

Le soleil n'avait pas encore terminé de s'éteindre derrière la montagne à Jérôme. Le jour filtrait encore au travers des volets tirés. De la fenêtre ouverte nous parvenait les parfums caractéristiques du début de l'été.

Dans notre chambre, séparées par la paroi rose, le rituel pouvait commencer.
- Tu viens?
En un rien de temps tu te glissais dans le grand lit, pyjama bariolé, cheveux détachés. On avait décidé que dans la vie tu calculerais et que je lirais. C'était donc mon moment.

On avait choisi le livre précédemment. Les livres, à la maison, c'était comme une épidémie positive. Les différentes bibliothèques étaient peuplées de personnages mystérieux qui faisaient la java dans des mondes imaginaires . Certains recueils étaient écornés tant ils avaient été lus et relus.

Sur nos genoux, l''ouvrage coloré présentait un itinéraire inconnu. Nous retenions notre souffle, prêtes pour un grand voyage. Religieusement, nous tournions la première page. Je lisais lentement, tu m'écoutais patiemment. Nous partions toutes les deux pour l'Ailleurs, nos yeux émerveillés et l'imagination bouillonnante. Rien ne pouvait nous arriver tant que nos mains étaient unies.

A la dernière ligne, nous revenions à l'endroit de nos corps physiques. C'était le moment d'éteindre la lumière. Bonne nuit.

Edit : 27.05.2010 à 22h00 : Erreur corrigée ! ;-)

5 commentaires:

2 clinsdoeils... a dit…

Nous sommes tout émus à la lecture de ces lignes... nous te souhaitons encore beaucoup de regards émerveillés...
Affectueusement...

Denise a dit…

Je t'adore et j'en ai les larmes aux yeux... même si pour moi c'est la montagne à Jérôme ;-)... pour le reste, je reviens quand tu veux pour t'écouter lire un peu... je retiens mon souffle, prête pour le voyage... Bonne nuit... ici c'est l'après-midi...

Ange a dit…

Moi aussi je suis prête pour le voyage. Et c'est bien la nuit ici et je dois éteindre... Je rêverai de tes couleurs...

katch a dit…

Je te lisais en me disant : Denise?!?

De bien beaux mots, et puis "Océan mer", et puis la musique.

Un délice.

Bonne journée.

Alexandre a dit…

"Nous partions toutes les deux pour l'Ailleurs, nos yeux émerveillés et l'imagination bouillonnante. Rien ne pouvait nous arriver tant que nos mains étaient unies."

Je lis ces quelques mots. Une fenêtre s'ouvre. Elle dévoile un monde foisonnant de merveille, un paysage d'eau et de crépuscule.

Je me laisse prendre dans la main de cet Ailleurs pour savourer l'instant où je déconnecte de mes révisions pour respirer un espace nouveau. Merci pour ce bol d'air qui rend plus léger mon esprit remplis de cours en désordre qu'il faut maintenant ordonné.

Je préfère les voyages de l'autre côté (Le Clézio a écrit un livre merveilleux avec ce titre; un délice d'imaginaire)

Je me dis que je viendrai peut-être faire un saut à l'exposition de Genève. Peux-tu me donner les dates exactes stp?

Au plaisir!

Bises,
Alex