jeudi 21 juillet 2011

Intim'Art - Mars 2011

Evidemment, de l'extérieur, il y a un semblant d'harmonie. On pourrait penser à un projet abouti, un jeu de vagues qui se bercent doucement. Probablement l'habitude de ne rien laisser paraître. Toujours faire penser que tout va bien. Résister, donner, avancer. Pourtant, à l'intérieur, ce mois de mars n'a jamais été si confus. Malgré les couleurs à l'extérieur, l'intérieur est un champs de mine, qui chaque jour éclate sous mes pieds. Je me sens couler sans pouvoir rien y faire. Les vagues me passent sur le corps sans que je puisse diriger ma barque. J'ai perdu tout sens de l'orientation.
copyright LiseHofmann.com

2 commentaires:

Rhoseline a dit…

Ma chère Lise, je te dédie ce message dont je mesure toute sa (ta)sensibilité...
Je t'aime Lise...

Je l'ai emprunté
à... double sens
rose des sable
...........

Girouette, pirouette cacahuète......il est était une petite femme en plein changement vital.........métamorphose en vue........uniquement mental.......mais ça change, une girouette m'embarque vers d'autres horizons, sentimentaux, professionnel.......tout se transforme.......c'est perturbant mais palpitant: Cet inconnu qui avance devant moi me fait peur et m'intrigue, mais c'est peut-être un renouveau qui devait arriver.........si ces changements surgissent c'est qu'ils devaient avoir lieu.... qu'en pensez-vous ?

Certain imagineront que je suis instable......mais ne le voyez pas sous cet angle, peu importe....c'est ce que je ressens.

Il faut parfois donner un coup de pouce au destin pour avancer dans la vie et arriver à oublier certaines choses, certaines personnes.

Je ne sais pas où la rose des sables m'emportera...mais je lui fait confiance............

Lise a dit…

Merci Mam!
C'est exactement cela. Où va-t-elle m'emporter ? Mais surtout, comment lâcher prise et lui faire confiance?

Bisous
L.