lundi 15 août 2011

Remettre la Terre au coeur de nos vies

copyright CrossHatchling.co.uk
Je vis dans un environnement hyper-urbanisé. Souvent, je me demande comment l'on pourrait améliorer notre air pollué. Ici, de petits garages bordent chaque immeubles. Des toits gris, tristes et sans vies. Souvent j'y envie d'y jeter de la tourbe et d'y semer jachère afin que la nature reviennent. Est-ce possible dans une ville où il faut de longues procédures administrative pour chaque action entreprise ?
copyright Crosshatchling.co.uk
Alors, évidemment, lorsque les artistes travaillent sur le sujet, cela me touche. 
L'artiste britannique Anna Garforth utilise des matériaux tirés directement de l'environnement pour son art. Elle joue avec la typographie, la langue, les images pour produire des installations surprenantes. 
Que son expérimentation ludique puisse nous inspirer à respecter notre planète et à faire revivre la nature dans nos villes!
copyright CrossHatchling.co.uk

3 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

Des bétons dévoreurs de pollution, en passant par les toitures et/ou façades végétalisées il existe une palette de possibilités.
Mais patience la végétation si elle n'est pas muselée reprend vite possession de l'espace, même urbain.

versus a dit…

Écrire avec des graines, les mots poussent donc eux-aussi à la vie ?

bonbon a dit…

le graph vegetal!!! woahh fallait oser, j'adore! bisous ma lise